L’œuvre et le corps, la performance

Le corps comme mode de présentation de l’œuvre


Niveau terminal


Sujet : je suis l’œuvre

Ce sujet pose la question : Qu’est qu’une œuvre d’art ? Duchamp avec ses Ready made nous en apporte un début de réponse. Cependant, Duchamp ne prend pas en compte le rôle du corps humain ni celui de l’artiste en personne.

Vous réaliserez un dispositif plastique qui questionne la performance en arts plastiques.

Techniques libres mais vous devrez conserver une trace de votre dispositif plastique.


Définition

Performance :

·         L’art performance est un médium employé vers le milieu du XXe siècle, dont les origines se rattachent au mouvement d'avant-garde dadaïsme.

·         La performance est par essence un art éphémère qui laisse peu ou pas de trace derrière elle.

·         Une chose semble néanmoins claire : le corps, le temps et l'espace constituent généralement les matériaux de base d'une « performance ».


Les origines de la performance : sur des peintures de très grand format, entailler, déchirer, mettre en pièces, brûler, projeter, lancer… sont les mots d’ordre, qui incluent presque systématiquement le corps de l'artiste dans l'œuvre. Celle-ci étant généralement détruite dans l'action, il ne reste donc que très peu de traces des originaux. Par contre, on retrouve beaucoup de traces vidéo et photographiques.

Les différents modèles de performances :

·         La performance concrète : expérience comportementale, artiste(s) est face à un public. 

·         Le happening : Le happening se distingue de la simple performance par son caractère spontané et le fait qu'il exige la participation active du public. Ainsi, pour Allan Kaprow : « Structurellement et philosophiquement, c’est la même chose » mais « la performance est en réalité un évènement artistique, et il se produit devant un public » contrairement au happening qui lui n'a « pas de public. Seulement des intervenants.

·         La poésie-action : la poésie sonore, relève de la mise en situation d'une action impliquant le texte et la présence de l’artiste.

·         L’art corporel  ou body-art  des années 1960 et 1970 définit une pratique où les limites du corps sont mises à l'épreuve dans un cadre artistique et où l'artiste vise à expérimenter et à faire partager une œuvre dans laquelle le corps est mis en état de déstabilisation cognitive ou expérientielle.

·         La performance peut être un art du risque immédiat, présenté en public, d'ailleurs souvent en interaction avec les membres de celui-ci.


Référence


Marina Abramović

Joseph Beuys (Coyote: I like America and America likes me)

Julien Blaine

Michel Journiac

Yves Klein (Anthropométries)

Allan Kaprow 

Yoko Ono (Fluxus)

Gina Pane

Benjamin Patterson (Fluxus)

Niki de Saint-Phalle (tableaux-tirs)

Benjamin Vautier (dit Ben) 

Gilbert & George (duo critiquant la société anglaise et la religion)